• Au revoir...

     

    Je me suis demandée comment j'en parlerais, comment je pourrais poser des mots sur ce qui s'est passé, ce départ d'une belle personne qui appartenait à ce curieux environnement qu'est la blogosphère.

    Dominique était présent au travers de ses billets et des réponses qu'il accordait à chacun, sans juger ce qui lui était confié, toujours dans l'ouverture et la tolérance, permettant à chacun de trouver son propre chemin. Il avait la curiosité de partir à la découverte de ceux avec qui il échangeait, transformant le virtuel en rencontres bien réelles et chargées de sens. Je lui avais dit que le jour de notre rencontre serait à marquer d'une pierre blanche, et il m'en avait amené une de chez lui...

    Trop courts furent ces moments qu'il a eu la gentillesse de partager avec moi, avec nous. Et on a beau se retrancher derrière nos écrans, la blessure n'en est pas moins profonde, et nous rappelle que nous sommes des êtres de chair et de sang, pas de simples esprits folâtrant dans un univers factice.

    Alors, simplement merci pour ce que tu m'as apporté, et j'envoie une pensée à ta femme et tes enfants qui sont dans la peine de t'avoir perdu.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Juin 2012 à 09:56

    oui nous sommes des êtres de chair et de sang et pas que des fantômes virtuels.

    Et nous souffrons quand de "belles personnes" nous quittent

    C'était une belle parsonne, je le savais par ses écrits

    mais toi tu as vu que son visage ne mentait pas

    Courage à toi

     

    2
    Samedi 9 Juin 2012 à 16:50

    En effet, Coumarine, il faisait partie de ces personnes lumineuses qui éclairent un petit bout de notre chemin. Son petit caillou blanc repose maintenant dans mon jardin, à l'ombre d'un pommier et d'un cerisier, entre une paquerette et une violette...

    3
    Tramber
    Dimanche 10 Juin 2012 à 17:05

    C'était vraiment quelqu'un de bien

    4
    Beate
    Mercredi 13 Juin 2012 à 00:25
    merci de ce témoignage, cette pierre blanche est un symbole à lui seul, et s'il repose ainsi dans ton jardin tranquille et bien entouré, c'est bien oui c'est bien
    5
    Mercredi 13 Juin 2012 à 09:28

    Oui, Beate. Ce qui avait été un sujet de plaisanterie entre nous est devenu par la force des choses une sorte de symbole. Mais je préfère me souvenir des sourires que nous avons eu autour de ce caillou. Se rappeler une personne disparue, c'est aussi garder en soi la capacité à évoquer les bons moments. Merci de ton passage ici!  :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :