• Drague on steak

    Drague on steak

     

    Anecdote de supermarché, ce matin. Attention, âmes sensibles s'abstenir.

    Je faisais mes courses, en bonne ménagère, chariot au poing, liste bien affûtée, bien décidée à nourrir ma famille presque nombreuse et à supporter sans broncher les possibles rodomontades de clients mal lunés. Au rayon boucherie, la charmante dame devant moi prenait tout son temps.

    - Ah oui, vous savez, ma fille vient d'accoucher de son 3ème enfant. Même qu'elle est en train d'allaiter sur le parking en ce moment, vous vous rendez compte?

    - En effet... a répondu l'homme au tablier, tempes légèrement grisonnantes et couteau à la main. Vous devez être une mamie comblée!

    - Oh oui alors! a continué la dame. Tenez, je vais vous prendre des paupiettes, elle adore ça, je ne voudrais pas la perturber en ce moment...

    - Vous avez raison, et vous devriez aussi prendre des fraises, rapport aux envies...

    - Ben non, elle en a plus, d'envies, maintenant!

    - Ah! Elle a accouché, alors? continua le fin psychologue au tablier blanc.

    - Oui...

    J'assistais à ce beau dialogue de sourd en prenant mon mal en patience, et en ayant une petite pensée pleine de compassion pour le responsable du rayon fruits et légumes qui avait en la personne du dépeceur un sérieux concurrent. Des fraises... Bref, la dame part, c'est mon tour.

    - Bonjour Madademoiselle, commence le démembreur avec un goût certain. Qu'est-ce que je vous mets?

    Je le jauge, puis me lance:

    - Trois steaks hâchés, s'il vous plaît. Deux gros et un petit.

    - Vous êtes en plein dedans, vous, hein?

    - Heu???

    - Ben oui, vous aussi, vous attendez un heureux évènements, non?

    Un blanc, puis j'éclate de rire. Mine déconfite du trancheur, qui jette un coup d'oeil perdu à son collègue derrière lui, plié en deux lui aussi.

    - Pas vraiment, non! Je suis juste grosse!

    - Heuuuuuu! Non, non, c'est pas du tout ce que j'ai voulu dire! Mince alors... Mais, continue-t-il en tentant désespément de se rattraper, ça aurait pu, non? Je veux dire, vous êtes toute jeune...

    Bien dit, pas mal comme rétablissement de dernière minute. Et là, je ne sais pas ce qui m'a pris, j'ai enchaîné:

    - Oh, vous savez, j'ai passé l'âge...

    - Non?? Vous rigolez? Je parie que vous n'avez même pas quarante ans!

    - Et si, même un peu plus uh uh uh!

    Non mais la greluche que je fais! Une vraie gamine, des fois. Il a eu un regard vide, un beau regard gris bleu comme je les aime. Le temps que les neurones se reconnectent, il m'a avoué que depuis le temps qu'il me connaissait, il n'aurait jamais cru ça. Tiens, j'apprends qu'il m'avait remarquée, depuis 22 ans que je sévis dans le quartier. Sympa. Bon, faut dire que je l'ai bien cherché, avec ma tunique extra large of the dead... L'ai-je déçu? Va-t-il se remettre du choc? La suite de la blod story au prochain épisode, messieurs-dames!

     

    Photo: Marylin Monroe by Earl Theisen, 1952. Ici...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dorsi
    Jeudi 31 Mai 2012 à 17:14

    Excellent. La pauvre homme a du se dire qu'il aurait du tourner sa langue 7 fosi ds sa bouche mais il a bien rattrapé le coup avec le compliment !!! 

    2
    Jeudi 31 Mai 2012 à 17:21
    la fée faribole

    Bonjour Céline,

    Pauvre boucher , la prochaine fois , il restera sur un terrain plus neutre .Il a dû mouliner à mort pour s'en sortir !

    Sandrine

     

     

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Jeudi 31 Mai 2012 à 17:33

    Ah oui, ça, pour mouliner, il a mouliné! L'image est belle! Mais comment dire...? Le poisson était trop gros pour lui!! 

    4
    Dimanche 10 Juin 2012 à 18:26

    iiiiiiiii trop drôle

    je retrouve ta verve, c'est super!

    5
    Dimanche 10 Juin 2012 à 18:39

    Merci Coumarine! Il ne faut pas aller bien loin, des fois, pour se régaler d'une bonne tranche de vie!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :