• L'érotisme en queue de gondole?

     

    A Nantes, les poseurs d'affiche ont un sacré culot, ou alors un sens de l'humour bien affûté. J'en veux pour preuve cette curieuse juxtaposition croisée rue de la Papotière ce matin. On frise la concurrence déloyale, non?

    Tchoupi m'a toujours laissée songeuse. A quel règne animal appartient-il? Un croisement entre un pingouin et un garçon, paraît-il. Déjà, rien que cela, c'est suspect. On imagine des tas de choses bizarres qui auraient pu amener à ce résultat étrange. N'empêche que l'histoire de ce petit bonhomme est pour les petits, et qu'on éprouve une espèce de soulagement jubilatoire quand notre progéniture passe à autre chose.

    Le salon de l'érotisme est aussi pour les petits, mais pas les mêmes, ou alors après qu'ils aient pris quelques années dans les dents. Ou quand, de retour d'un voyage ethno-sociologique au Pôle Nord, après avoir réalisé en live quelques manips contondantes, ils en sont revenus lestés d'une progéniture qu'ils peinent à comprendre. Voilà donc le lien entre les deux affiches, le chaînon manquant: Tchoupi est un salon de l'alterparentalité.

    Prenez vos précautions! A bon entendeur...


  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 14:32

    "alterparentalité" ?! j'apprends que c'est un hyperonyme d'homoparentalité.  L'alterparentalité serait donc un générique (je cause pharmacien !) de l'homoparentalité. 

    Ton titre m'avait fait penser que tu nous parlerais de Venise ! ce fut une surprise que de lire ton texte. J'aime bien les surprises.
    Quant à l'affiche que l'on ne peut manquer à Nantes (je parle celle du salon de Rezé), j'avais remarqué le prix et me suis demandé pourquoi 11 euros ?  Je n'ai pu trouver de relation entre 11 et l'érotisme en salon.

    2
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 16:17

     Tiens, je n'avais même pas fait attention au prix, pourtant écrit en très gros. Comme quoi, je suis passée à côté du message principal: ce salon n'est là que pour soulager les bourses...

    3
    Samedi 26 Janvier 2013 à 09:20

    Ah ! tu as trouvé le lien ! 

    4
    Dorsi
    Lundi 28 Janvier 2013 à 10:19

    c'est comme ds certains magasins de presse ou à côté d'une revue pour enfant, il y a des revues avec des femmes très dénudées !!

    5
    Lundi 28 Janvier 2013 à 11:10

    Et après, on parle encore de l'innocence des enfants... Notion vétuste? On va  leur mettre des oeillères pour éviter d'avoir à leur sortir des explications alambiquées!

    6
    Lundi 28 Janvier 2013 à 16:17

    bonjour Celeen,

    tu sais, aujourd'hui tout doit etre rentable, il n'y a plus de place pour tout, alors conjougons l'enfance et l'érotisme!

    Les enfants ne snont-ils pas le fruit de ces frivolités?

    je plaisante bien sur...

    gros bisous et bonne chance pour ton blog!

    Mamoune

     

    7
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 16:58

    Je vais me faire virer par la webmastrice en sortant du sujet ! j'ose

    Une question ... un médecin peut-il prescrire des placebos ? sans doute faut-il qu'il fournisse une recette à faire réaliser par le pharmacien qui devrait être ravi d'avoir quelque chose de noble à faire, à moins que le médecin prescrive des granules homéo. J'aimerais alors connaître le tarif du pharmacien.

    http://lefenetrou.blogspot.fr/2013/01/combien-de-canards-de-barbarie-ont-ils.html

    8
    Vendredi 1er Février 2013 à 09:45

    Non, je ne te vire même pas, tu vois!  ^^

    Oui, les médecins peuvent prescrire des préparations magistrales, il faut juste avoir le livre de recettes... Quant au tarif... Y-a-t-il un pharmacien dans la salle?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :